Vins sans sulfites

Qu’est-ce que les sulfites ?

Les sulfites sont des sels issus de l’acide sulfureux H2SO3. Ils sont naturellement présents dans le vin car lors de la fermentation alcoolique, les levures produisent du SO2 (dioxyde de soufre) en faible quantité.  Tous les vins, même ceux élaborés sans sulfites ajoutés, contiennent donc du « soufre » car cela résulte du processus naturel de fabrication du vin. Selon le procédé classique d’élaboration du vin, des sulfites sont ajoutés au vin en plus de cette production naturelle mais ce n’est pas obligatoire, nous le verrons par la suite. Les sulfites sont donc présents dans presque tous les vins ; en quantité plus importante dans les vins blancs de type moelleux ou demi-sec, un peu moins dans les blancs secs et encore moins dans les rouges. En France, depuis 2005, les bouteilles doivent mentionner la présence de sulfites si la teneur en sulfites est supérieure à 10 mg/litre car il peut y avoir des intolérance (allergies ou maux de tête)

Pourquoi met-on des sulfites dans un vin ?

Les sulfites ont des propriétés antioxydantes et antibactériennes. C'est pourquoi des sulfites sont utilisés comme conservateurs. 


Ses propriétés antioxydantes rendent le vin plus résistant à l’altération causée par l’oxygène de l’air qui le protège du risque de piqûre acétique. En d’autres termes, grâce aux sulfites, le vin tourne au vinaigre à l’air libre beaucoup moins rapidement !


Ses propriétés antiseptiques protègent le vin des altérations possibles dues aux diverses bactéries et levures présentes dans la flore microbienne du vin. En ajoutant des sulfites dans le vin le vinificateur s’assure donc d’un filet de protection contre les altérations éventuelles.

Pourquoi faire des vins sans sulfites alors ?

Nous l’avons vu plus haut, les sulfites peuvent provoquer des réactions allergiques. Il est donc du devoir du vinificateur de les utiliser le moins possible pour des enjeux de santé. Par ailleurs, nous avons constaté que l’ajout de sulfites en début de vinification avait pour conséquence une prise de couleur moins rapide et des fermentations malactiques qui peinent plus à se finir. La limitation de l’utilisation des sulfites dans le vin permet donc aussi une plus grande qualité du vin. Il appartient donc au vinificateur de doser au plus juste et au minimum la quantité de sulfites à ajouter artificiellement voire de la supprimer totalement. C’est le choix que nous faisons dès que cela est possible sur nos vins !

Nous sommes spécialistes des vins sans sulfites ou vins sans soufre

Depuis plusieurs années, nous nous sommes spécialisés dans la production de vins sans sulfites. Lorsque la vendange arrive au chai, il était de pratique commune de sulfiter la vendange pour la protéger et la neutraliser. Nous nous sommes aperçus que cette pratique bloquait nos fermentations malolactiques et limitait les arômes.

 

En effet, en vinifiant sans sulfites, nos vins prennent dès le départ une jolie couleur rouge foncé et dégagent des parfums gourmands d’arômes de mûres et de framboises. En poursuivant cette démarche parfaitement naturelle, nous avons développé une gamme de 3 vins sans sulfites que nous mettons en bouteille sans y ajouter de soufre. Ces vins finissent avec un taux de sulfite de moins de 10mg/l. En effet, il y a toujours une petite concentration de sulfite car lors des fermentations alcooliques et malolactiques, des sulfites sont naturellement produits. Pour nos autres vins, comme le Fronsac ou le Bordeaux Supérieur élevés en barrique de chêne, nous les sulfitons légèrement lors de la période d’élevage car ce sont des vins qui seront amenés à être gardés de nombreuses années en bouteille et qui ont besoin de rester le plus stable possible dans le temps.


Retrouvez donc notre gamme de 3 vins sans sulfites sur notre boutique en ligne avec la cuvée Raphaël sans sulfite et 100% cépage merlot, la cuvée Margot sans sulfite et 100% cépage cabernet franc et cabernet sauvignon ainsi que la barrique Rebelle sans sulfite avec élevage barrique.


Ce dernier vin sans sulfite est une cuvée très exceptionnelle. Nous sommes pratiquement les seuls vignerons à Bordeaux à avoir oser ce procédé car les risques d’oxydation et d’altérations bactérienne sont plus important dans une barrique que dans une cuve inox ou ciment. Le résultat est tout simplement fabuleux : des arômes gourmands et fruités complétés par une finale délicatement boisée. Cela nécessite un travail très minutieux et beaucoup de rigueur de la part du vinificateur.

Pouring Wine

“Excellents vins. Belle découverte et nous sommes ravis de collaborer avec les vignobles Coudert.”